« Ironie tragique | Accueil | Illustres inconnus... »

13 décembre 2005

Commentaires

Berlol

Merci Eli. Vous écrivez presque en tête de votre billet : "En guise de tour d’horizon, un photomaton pris du haut de l’iceberg…" Ça dit bien les choses, ce me semble.
Un peu tard pour recommander à M. Amette de lire un LIVRE qui l'a largement (et avantageusement, peut-être) précédé : Les salons littéraires sont dans l'internet, PUF, 2005 (coll. Écritures électroniques).
Vous noterez que l'article d'Amette est suivi d'une belle publicité pour le blog d'Assouline et pour le site de Werber. Je crois que je vais encore casser du sucre...
(extrait d'un commentaire du JLR du 17/12)

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Pïllow book

Blog powered by Typepad
Membre depuis 12/2004

Audimat